logo Hopital Pfastatt

Promotion de la bientraitance

 

Le Centre hospitalier de Pfastatt s’engage à garantir la promotion de la bientraitance ainsi que la prévention et le traitement de la maltraitance auprès des personnes accueillies, hospitalisées, des résidents et de leur entourage.


Cet engagement se décline dans le préambule éthique qui introduit le projet d’établissement depuis 2012 :

« L’établissement affirme son attachement au respect de l’éthique par l’ensemble des professionnels qui exercent en son sein.
Nous sommes engagés dans une démarche éthique qui se décline dans les soins au quotidien des plus simples aux plus complexes, en prenant en compte la singularité de la personne soignée. (…) Le souci de l’éthique guide nos comportements les plus quotidiens que nous questionnons grâce à l’engagement dans une démarche de bientraitance et à l’intégration des pratiques professionnelles évolutives. (…).
Nous intégrons également dans la pratique des soins une éthique de la discussion par un débat collégial en équipe pluridisciplinaire à propos des situations de soins complexes afin d’en éclairer les différents aspects, décider avec discernement et prudence et de permettre que la décision soit partagée par tous les membres de l’équipe. »

Cette volonté de promotion de la bientraitance est réaffirmée également au travers des valeurs de l’établissement, définies par les personnels eux-mêmes dans la Charte des Valeurs du Centre hospitalier de Pfastatt.

 Bientraitance

Bientraitance et usagers :

La bientraitance est portée par la politique de bientraitance qui présente les grandes lignes de cette démarche institutionnelle avec la définition qui en est faite pour l’établissement, le contexte, l’approche conceptuelle et l’articulation avec ses différents projets, jusqu’à l’organisation avec les objectifs, les moyens et les actions mis en œuvre.
La déclinaison de la politique de bientraitance dans les actes et soins quotidiens en constitue le dernier volet.
Cette politique de bientraitance s’inscrit de fait dans le cadre de l’amélioration de la qualité des soins.

 

Bientraitance et qualité de vie au travail :

La bientraitance intègre également la dimension « Qualité de vie au travail » dont la réflexion et la mise en œuvre sont portées par le comité « Responsabilité sociétale et développement durable » (RSODD)
L’engagement du comité RSODD porte notamment sur les responsabilités sociétales et sociales aux travers des axes suivants :

• la responsabilité sociétale : actions en faveur de l’égalité Hommes/Femmes, lutte contre les discriminations, démarche qualité par le respect de la réglementation et des bonnes pratiques, amélioration des relations avec l’usager.
• la responsabilité sociale : à la fois dans la sécurité et la santé au travail au travers : du document unique et de son plan d’actions, de la promotion de la santé au travail, de l’éducation nutritionnelle, et de la prévention des risques professionnels et des TMS.

Mais aussi dans l’amélioration des conditions de travail : amélioration de la qualité de vie au travail, développement des compétences, dialogue social, implication des représentants du personnel et des syndicats à tous les niveaux de décision, et actions en faveur du bien-être au travail.

 

 

Imprimer E-mail